AW_MD_FRONT.jpg
IMG_3578.jpg
10984514_10152763833451275_5373354759209704453_o.jpg

AKALÉ WUBÉ &
MANU DIBANGO

/

Ethiopian Jazz / World (Ethiopie / France), 6tet

  • Bandcamp
  • YouTube
  • Facebook

En décembre 2013, Alain Pilot et sa « Bande Passante » sur RFI célèbrent les 80 ans de Manu Dibango en réunissant autour du grand maître de la musique africaine des invités prestigieux dont les ambassadeurs de l’Ethio-Jazz : Akalé Wubé.

Le groupe décide de reprendre en live sur les ondes African Pop Session et Ekedi - toutes deux composées et enregistrées par le saxophoniste Camerounais au début des années 70 - et sont très vite rejoints par Manu Dibango armé de son saxophone.

Deux enregistrements live de ces versions seront tirés de cette cette rencontre inédite et improvisée.

Une grande complicité s’installe très vite entre eux et, quelques mois plus tard, Akalé Wubé invite Manu Dibango sur leur titre Anbessa (Le Lion en Amharique) spécialement composé pour lui rendre hommage.

Cette nouvelle collaboration leur permettra de partager des scènes à plusieurs reprises au cours des années suivantes.

C’est ensuite sous l’impulsion de Manu Dibango, et avec le souvenir de cette live session chez RFI, qu’ils reprennent ensemble la route du studio afin qu’Akalé Wubé arrange et ré-enregistre avec lui 5 autres pépites méconnues de son répertoire : La Colère des Dieux, Du Bush a Bush, Gentlemen de Camp Yabassi, Otetena Munja et Peaceful Homeland.

Malheureusement, Le Lion ne pourra se rendre au studio du groupe parisien début 2020 pour y poser ses derniers solos, le destin en ayant décidé autrement...

Akalé Wubé rend aujourd’hui un hommage fort et sincère à cette amitié à travers l’album Anbessa - réunissant l’intégralité des morceaux écrits par ou pour Manu Dibango et interprétés par le groupe - sur vinyle.

 

Sur scène, et à l’occasion de la sortie du disque, la rythmique d’Akalé Wubé s’entoure de musiciens prestigieux pour faire découvrir ou redécouvrir l’oeuvre de Manu bien souvent méconnue.